Foire aux Questions.

*Questions fréquemment posées

Dans cette rubrique, j’ai tenté de répondre à la plupart des questions qui me sont souvent posée autour de l’hypnose, et du coaching.
Vous trouverez les réponses aux questions qui suivent dans leur ordre de chronologie ci-dessous.



Comment se passe une séance d’hypnose ?
Entrer dans un état d’hypnose, comment ça fonctionne ?
Combien de séances d’hypnose en cabinet faut-il ?
Pourquoi l’hypnose fonctionne réellement ?
L’échange en consultation est-il confidentiel ?
Combien de séances à distance faut-il ?
Un enregistrement d’hypnose est-il aussi efficace qu’une séance en cabinet ?
Est-il possible d’avoir plusieurs enregistrements audio d’hypnose ?
Quelle est la différence entre l’hypnose thérapeutique et l’hypnose de spectacle ?
Tout le monde est-il « hypnotisable » ?
Qu’est ce qu’une suggestion ?

Qu’est ce qu’une croyance ?



Comment se passe une séance d’hypnose ?


Une séance est composée de 2 parties principales :

La première partie consiste à échanger ensemble sur la problématique pour trouver des solutions, et prises de conscience notamment grâce à des outils de PNL et de coaching. Toutes les informations récoltées durant cette étape me permettent ensuite de construire une séance d’hypnose sur-mesure.

La deuxième partie est la séance d’hypnose à proprement parler : cela passe par un état de conscience différent que notre état habituel (état d’hypnose), où vous n’aurez rien d’autre à faire que de vous laisser guider dans l’histoire que je vous propose.
À ce moment-là, je dialogue directement avec une de vos parties inconscientes, qui a sa propre intelligence et son propre langage, afin de pouvoir générer les changements que vous souhaitez mettre en place dans votre vie.


Entrer dans un état d’hypnose, comment ça fonctionne ?


Beaucoup plus simplement que ce qu’on peut imaginer !

L’hypnose est à mon sens encore vu comme quelque chose de mystique, de magique, ou d’étrange… Comme si quelqu’un pouvait prendre le contrôle de notre corps par la parole, ou par un pouvoir psychique… Faux, et faux !

En hypnose, personne ne prend le contrôle de personne : la seule personne capable de créer du changement, ou même des effets étonnants, c’est la personne accompagnée (ou plutôt son inconscient).

En réalité, une fois que l’on expérimente l’hypnose, il est beaucoup plus simple de retourner dans cet état : une porte vers notre monde intérieur s’ouvre, et il ne tient qu’à notre pratique de renforcer ce passage, de l’élargir, et de le rendre accessible quotidiennement.

Mais je n’ai pas encore répondu à la question.

Il y a différentes façons d’entrer dans un état d’hypnose, et même différents états d’hypnose.
Finalement, l’hypnose est la discipline qui s’intéresse à tout type d’état de conscience, et comment ils peuvent permettre d’accompagner efficacement une personne vers le changement.

Les états d’hypnose sont multiples : associé (concentrer sur nos sensations), dissocié (avoir la sensation d’être ailleurs), pleine conscience (sentiment d’extra-lucidité), de focalisation, de défocalisation… Et bien d’autres encore.

Nous pouvons donc entrer en état d’hypnose en focalisant sur notre corps, sur nos sensations, et par exemple en tentant de nous relaxer. Nous avons compris qu’une connexion évidente existe entre le corps et l’esprit : lorsque le corps est relaxé, l’esprit se synchronise à lui, et inversement. L’imagination est également l’une des portes d’accès à ces états.

Comme nous allons solliciter des ressources inconscientes sous hypnose, nous allons tenter d’accroitre le pouvoir de l’esprit sur notre réalité, ou encore sur notre corps.

Entrer en état d’hypnose ne consiste pas à comprendre quoique ce soi, mais plutôt à se laisser guider dans une expérience unique.

Progressivement, l’esprit peut s’autoriser à « lâcher prise », pour s’ouvrir à cet état permettant une connexion profonde à soi, de rencontrer certaines parts de nous-même, de modifier nos croyances, ou encore de flexibiliser le champ des possibles.

Et tout ceci passe par la parole : un hypnothérapeute sait utiliser la suggestion, afin d’amener une personne dans un état d’hypnose donné.
Mais la suggestion permet surtout de savoir dialoguer efficacement avec l’inconscient de l’accompagné, afin de répondre efficacement au changement souhaité.


Combien de séances d’hypnose en cabinet faut-il ?


Le nombre de séances varie en fonction de différents paramètres : la personnalité de l’accompagné, sa problématique, sa perception de s problématique, et encore bien d’autres facteurs.

Souvent, certaines personnes me demandent si elles peuvent tout régler en seulement une séance.
Au regret de les décevoir, cela est très rarement le cas : une séance peut vous aider à créer un grand changement interne, une grosse prise de conscience, mais le suivi professionnel, ainsi que l’apprentissage du changement en conscience , étape par étape, est primordiale pour que le changement s’ancre à long terme et de façon simple et efficace.

Pour vous donner un exemple : un fumeur vient me voir pour arrêter la cigarette, en une seule séance. Mais lors de cette séance, je comprends que cette même personne fume pour plusieurs raisons : pour gérer une émotion, parce qu’il n’a pas fait le deuil d’un événement passé, parce qu’il pense que ça l’aide à se sentir bien quotidiennement.

Vaut-il mieux faire une seule séance pour arrêter de fumer, en traitant simplement l’addiction ? Ou plutôt 2 ou 3 séances, pour traiter la cause en profondeur, permettre une meilleure gestion des émotions, une reconnexion à soi en plusieurs étapes, là où l’envie de fumer disparaîtra presque automatiquement ?…

La réponse est logique : si l’on souhaite atteindre un véritable mieux être tout en changeant une habitude, il vaut mieux s’ouvrir à un travail en plusieurs étapes, qui assure un suivi de l’évolution, et un soutien pour passer efficacement cette étape.

En tant que praticien, le bien-être des personnes que j’accompagne est évidemment l’objectif numéro 1. 
Pour ce faire, le suivi régulier est primordial selon moi : il y a presque toujours un apprentissage au changement, et un besoin de partage du vécu de celui-ci afin qu’il se réalise de la meilleure et de la plus simple des manières.

Si je devais faire une moyenne, les personnes que j’ai accompagnés ont varié entre 2 et 6 séances.
Lorsqu’il y a plus de séance, c’est que nous avons pu traiter plusieurs sujets, et réalisé d’énormes reprogrammations.



Pourquoi l’hypnose fonctionne réellement ?


Les récentes recherches en neurosciences (de ces 10 dernières années) ont pu « prouver » l’efficacité de l’hypnose en thérapie.

En réalité, lorsque l’on observe le comportement de l’activité cérébrale durant un état d’hypnose, nous nous apercevons de deux choses particulièrement intéressantes :

1/ Le cerveau ne fait pas la différence entre réalité et imagination.

Pour faire simple, si vous imaginez une action, ou que vous la réalisez concrètement, les mêmes zones du cerveau seront sollicités. Ce qui peut également expliquer les réactions corporelles lors de certaines phases de rêverie par exemple, ou encore lorsque l’on imagine quelque chose.

2/ La connexion au cerveau limbique.

Le cerveau limbique est le siège d’une énorme partie inconsciente de notre Être : c’est le siège de nos émotions, de nos souvenirs, de nos réflexes, de nos croyances…
Dans notre état de conscience habituel, nous sollicitons principalement une autre zone du cerveau, celle de notre logique, ou de notre raison : le cortex. C’est cette même zone qui nous permet de relever l’information extérieure à travers nos 5 sens.
Dans notre état habituel, il nous est pas possible de nous connecter à notre cerveau limbique, qui fonctionne avec sa propre intelligence.
Par exemple, lorsque nous expérimentons une émotion de peur, même si notre logique nous pousse à savoir que cette peur n’a pas sa place, elle sera quand même présente, et bien plus forte que notre raison.
Simplement parce que notre « inconscient », a sa propre intelligence, avec certains automatismes conditionnés pour nous protéger.

L’état d’hypnose, est un état qui permet de nous connecter avec cette zone de notre cerveau, chose que nous ne pouvons pas faire quotidiennement, à moins d’être bien entrainé à l’auto-hypnose.
Une fois cette connexion établie, l’inconscient de la personne qui expérimente cet état peut prendre son espace de conscience : un certain « dialogue » est possible avec cette partie inconsciente, qui gère automatiquement nos émotions, nos comportements, nos croyances…

Elle nous redonne donc la possibilité de changer certaines programmations qui ont pu être effectuées inconsciemment par le passé, et qui ne nous conviennent pas, ou plus, dans notre quotidien.


L’échange en consultation est-il confidentiel ?


Bien évidemment, comme il est stipulé dans ma charte, tout échange est soumis au secret professionnel, et reste donc confidentiel.

Je me permets uniquement de prendre des notes, d’écrire une « synthèse » de notre échange pour gagner en compréhension ou en efficacité si nous devions avoir un autre rendez-vous.

Ma charte d’utilisation en tant que praticien en hypnose est disponible dans l’onglet « à propos. »


Combien de séances à distance faut-il ?


Une seule peut largement suffire.
Dans certains cas nous aurons besoin d’autres échanges, mais en coaching, on va chercher la « prise de conscience » ou la solution, qui va vous permettre de surmonter l’étape de votre vie souhaitée.

Grâce à mon expérience en tant qu’accompagnant, ancien manager, ainsi que mes connaissances en hypnose, PNL, neurosciences, physique quantique, ou en coaching, vous avez l’assurance d’accéder à un échange de qualité professionnelle.

Le nombre de séances varie en fonction de votre problématique, et d’où vous vous situez actuellement face à celle-ci.
Parfois plusieurs séances sont nécessaires, et parfois une seule peut largement suffire à changer votre dynamique, ou à vous pousser à réaliser efficacement le changement que vous souhaitez dans votre vie.

Une réduction vous est toujours proposée en cas de réservation de plusieurs séances.


Un enregistrement d’hypnose est-il aussi efficace qu’une séance en cabinet ?


Oui, et non !
Oui car l’enregistrement est personnalisé, donc vous correspondra très bien.
Oui également, même encore plus efficace, car vous avez l’opportunité de le réécouter plusieurs fois, pour un résultat garanti.

(les neurosciences nous ont montré une corrélation évidente entre la répétition d’une habitude, et la réussite au changement dans sa vie : écouter un audio d’hypnose chaque jour durant 21 jours vous garantit une réussite, d’un point de vue scientifique).

Je dirai également non pour équilibrer la réponse, car dans certaines situations en cabinet, le fait de pouvoir observer le sujet me permet certains ajustements, de même que la création de phénomène hypnotique (lévitation de bras, catalepsie, etc..) pour approfondir la transe quand cela est nécessaire.

En enregistrement, je ne peux pas vous observer, donc il y aura très peu de phénomènes hypnotiques sauf quand cela est nécessaire. Il ne tiendra qu’a vous d’accepter les suggestions, et si certaines choses vous bloquent dans votre audio, vous n’avez cas me contacter pour que je l’améliore gratuitement.


Est-il possible d’avoir plusieurs enregistrements audio d’hypnose ?



Pour l’instant, c’est très simple : je vous propose un audio d’hypnose après un appel préalable (coaching premium, ou simple rendez-vous d’information).

Si vous souhaitez donc deux audios pour deux problématiques différentes, alors deux appels préliminaires sont nécessaires.

Cependant, si vous souhaitez avoir votre enregistrement audio d’hypnose sans échanges préliminaires, il me faut certaines informations pour vous proposer un produit personnalisé et réellement efficace.
Voici ces informations, à m’adresser par mail lors de votre réservation :

  • Nom, prénom, date de naissance
  • Professions, et passions
  • Problématique(s), et lien potentiel avec un autre événement.
  • Les choses déjà essayés auparavant, et vos avis sur leurs effets (+ contacts avec d’autres praticiens de santé)
  • Décrivez-moi un souvenir agréable (description visuel, auditive, sensations/ émotions, et odeurs/ goûts éventuels).
  • Quelles sont vos attentes pour cet enregistrement d’hypnose ?


Quel est la différence entre l’hypnose thérapeutique et l’hypnose de spectacle ?

Malheureusement, aujourd’hui la plupart d’entre nous peuvent connoter l’hypnose à quelque chose de spectaculaire, comme on a pu voir à la télé. On peut voir des individus sous hypnose faire des choses étonnantes, sans vraiment prendre le recul sur ce qu’ils font. En spectacle, l’hypnotiseur plonge l’individu (volontairement choisi, car très « suggestible« ) dans un état d’hypnose somnambulique, où le sujet va répondre directement à sa suggestion, du moment que celle ci est moralement acceptable, et ne le met pas en danger. Le sujet accepte donc la suggestion comme elle vient, sur le moment précis où elle arrive.

En thérapie, le praticien en hypnose passe par un procédé différent et beaucoup plus doux pour permettre à l’individu de se reconnecter à ses parties inconscientes. L’induction à l’état d’hypnose est plus longue, et le praticien va user de différents types de suggestions et de métaphores pour réaliser un travail bénéfique à long terme pour son sujet. L’application de ces deux façons de pratiquer l’hypnose est donc très différente, tout autant que l’approche utilisée par le praticien. L’hypnose de spectacle sert uniquement au divertissement, alors que le travail thérapeutique permet un accompagnement pour la réalisation de la demande du sujet, pour son mieux être au quotidien.


Tout le monde est-il « hypnotisable » ?

C’est une question qu’il m’a été très souvent posé, probablement dû à l’image de ce que chacun se fait de l’hypnose. Évidemment, tout le monde est hypnotisable, du moins tout individu ayant des émotions.

Nous sommes tous hypnotisable dans la mesure où nous avons tous une capacité à réagir à la suggestion : Si je vous suggère maintenant de ne pas prêter attention à vos pieds, de ne pas sentir vos pieds, ou de ressentir le contact de vos pieds avec les éléments extérieurs… Il y a de grande chance que vous ayez prêté attention à vos pieds, simplement parce que vous savez réagir à la suggestion. Ici, une négation a été introduite, c’est un type de suggestion souvent utilisé par un hypnotiseur, car l’inconscient ne comprend pas la négation.

L’hypnose est un état naturel, et nous rentrons tous sous hypnose dans notre quotidien : en regardant la télévision, en lisant un livre, dans les transports en commun, ou même parfois simplement en marchant dans la rue… Quand nous sommes « hypnotisés » par quelque chose. L’hypnotiseur va donc avoir pour but d’accéder à la partie inconsciente du sujet et contournant son mental, par la suggestion. Puis, durant la phase de travail, différentes suggestions seront proposées par le praticien, qui pourra fleurir dans l’inconscient du sujet si la graine s’affiche comme une « autosuggestion ».

Finalement, le praticien ne fait que tenter de proposer les bonnes suggestions, car il n’y a que la capacité du sujet à générer son changement grâce à ses propres ressources inconscientes qui est « activée » dans l’état d’hypnose.

Il n’y a donc pas d’individus qui ne peuvent pas rentrer sous hypnose, il n’y a que la capacité du praticien à réussir à contourner ce qu’on appelle « les résistances » du sujet, pour l’aider à accéder à son inconscient, et créer son propre changement.


Qu’est ce qu’une suggestion ?


Nous vivons dans un monde où tout est suggestion : la publicité, la télévision, les livres, les phrases que l’on entend autour de nous, la façon de s’habiller de chacun… Elle est simplement la capacité de nos 5 sens à récupérer l’information, et à y réagir.

Notre état de conscience n’est pas quelque chose de linéaire : tout modifie en permanence notre état de conscience. J’ai donné plusieurs exemples, plus haut, des différentes choses qui pouvaient modifier notre état de conscience, et lorsque c’est le cas, on réagit plus simplement à la suggestion.

Parfois nous sommes hypnotisés par un film, on rentre complètement dans l’histoire, on a la sensation d’être dedans. Parfois, on s’identifie même à un personnage, et on vit des sensations, des émotions, on rentre dans une aventure. Finalement, on rentre dans l’imaginaire du scénariste à ce moment là, et on oublie l’espace d’un instant tout ce qu’il peut avoir y autour, ou encore ce que l’on doit faire demain. C’est la même chose lorsque l’on va au théâtre, ou lorsque nous lisons un livre. On accepte de réagir à la suggestion du scénariste, pour y mobiliser notre imaginaire parfois, et vivre des émotions particulières. Tout cela n’est finalement que de la suggestion.

L’hypnotiseur est finalement une personne qui connait et sait manier la subtilité des mots, des phrases, des suggestions pour créer du changement chez un individu qui le souhaite, en plus de savoir l’accompagner dans l’état introspectif recherché.


Que peut-on travailler grâce à l’hypnose ?

L’hypnose permet de travailler sur nos émotions, nos comportements, nos peurs, et sur nos blocages à accéder à ce que nous souhaitons réellement.

Les protocoles que je pratique quotidiennement en hypnose sont :

  • Traitement de l’insomnie
  • L’arrêt du tabac
  • La perte de poids
  • Traitement des addictions
  • La dépression
  • L’estime et la confiance en soi
  • Les peurs et les phobies
  • Les deuils (sentimentales, familiales)
  • La motivation
  • Les blocages à la réussite (personnelle et professionnelle)
  • La douleur (chronique et aigüe)
  • L’énurésie pour les enfants
  • L’augmentation du niveau de conscience
  • L’exploration de soi et connaissance de soi

Il existe bien d’autres types de séance que je peux pratiquer, mais celles ci sont celles avec lesquels j’ai déjà une expérience certaine, ainsi que des repères de réussite.


Qu’est ce qu’une « croyance » ?


Tout d’abord, le terme croyance ici n’a aucune connotation religieuse. Il se réfère simplement à ce que l’on « croit », de nous même, de la vie, de notre entourage ou encore de notre rapport au monde. Les croyances que nous avons sur nous même, via notre passé, notre vécu, nous ont créé une interprétation des choses, qui deviennent une réalité dans notre vie.

Par exemple, un enfant à qui on aurait dit qu’il était bon à rien, et qu’il sera mauvais toute sa vie, va développer une façon de vivre inconsciente pour répondre à sa croyance, et va attirer des situations qui vont lui donner raison… Il va crée des schémas de peur en interprétant le futur, et ne va vivre que des situations qui répondent à sa croyance par des émotions et des comportements devenus inconscients. Dans ce cas présent, c’est dramatique.

Mais tout le monde, finalement, passe sa vie à répondre à ses propres croyances, qui sont devenues des réalités dans nos vies.

Un des aspects très important du coaching est donc de supprimer les croyances limitantes de chacun, pour qu’il puisse redémarrer dans de bonne condition, objective à qui il est réellement, en profondeur, et avec tout son potentiel de réussite.

Après élaboration d’un programme sur plusieurs semaines/mois, le coaching vous permettra de devenir la meilleure version de vous-même, en reprenant le contrôle de vos pensées et de vos habitudes, en créant de nouvelles routines, et en choisissant qui vous voulez devenir dans quelques temps… Puis le devenir réellement !


Me contacter

Pour plus d’informations, vous pouvez me contacter ou prendre rendez-vous en cliquant sur le bouton ci-dessous.


Rejoins-moi sur mes réseaux sociaux

Rejoins mes communautés sur les différents réseaux sociaux !

J’y poste quotidiennement des citations, articles, vidéos, et les dernières actualités.


%d blogueurs aiment cette page :